Est-il possible d’éviter une séparation ?

La vie est souvent pas tendre pour les familles. Le divorce est quelque de très difficile à vivre non seulement pour les couples mais aussi pour les enfants. D’où l’importance du question : est-il possible d’éviter une séparation ? On dit que les opposés sont attirés, mais ce dicton est-il vraiment vrai dans le mariage de tous les jours ? Il est courant d’entendre, surtout dans les cas de séparation de personnes publiques et célèbres, que la motivation était “l’incompatibilité”. Mais alors, quel est le secret pour qu’un mariage ne se termine pas par une séparation ? Les psychologues affirment que le dialogue est un outil puissant pour maintenir une relation saine. Outre la force de la conversation, quels sont les autres moyens d’empêcher la séparation de se produire ?

5 signes que le mariage arrive à son terme :

Chaque relation est différente de l’autre. Après tout, les gens ont des personnalités et des objectifs différents. Il est donc difficile de généraliser les raisons qui conduisent un couple à se séparer. Cependant, tout au long du mariage, des signes indiquent que quelque chose ne va pas bien. Vérifiez cinq de ces signes :

1. Critique : lorsque l’un commence souvent à critiquer les caractéristiques et les actions de l’autre, ou pire, la critique vient des deux côtés, c’est un signe que quelque chose ne va pas bien dans la relation. Certains couples finissent par faire ces critiques en public, ce qui diminue l’estime de soi des deux et extermine la complicité ;

2. Manque de dialogue : des critiques peuvent surgir de temps en temps. Toutefois, lorsqu’il y a dialogue, ces questions sont résolues de manière mature, ce qui renforce la relation et fait que chacune d’entre elles grandit et s’améliore chaque jour. D’autre part, lorsque les critiques, les doutes et les malaises ne sont pas clairement mis sur la table, la tendance est que les thèmes finissent par s’accumuler et, au fil du temps, ils deviennent un chagrin suffisamment grand pour remplacer l’amour qui existait jusqu’alors ;

3. Indifférence : la jalousie n’est pas l’antonyme de l’indifférence. Trop de jalousie entrave également la relation. Cependant, lorsque l’un ou l’autre ou les deux ne se soucient pas des projets, de la routine, des rêves et des réalisations de l’autre, l’indifférence, la distance et, par conséquent, l’amour sont minés par le manque d’intérêt mutuel ;

4. Peu d’intérêts en commun : un couple n’a pas besoin d’avoir exactement les mêmes habitudes, goûts et loisirs, mais il est important qu’ils aient des préférences communes. Cela ne signifie pas qu’ils doivent tout faire ensemble, notamment parce qu’il est essentiel de maintenir l’individualité. Cependant, s’il n’y a pas de programme intéressant pour vous deux, c’est un signe de perte d’harmonie et de manque de complicité. Les goûts et les préférences peuvent et doivent changer au fil du temps, mais il est nécessaire de maintenir la connexion ;

5. Faible intérêt sexuel : il peut y avoir de nombreuses raisons à une diminution de la libido et de l’intérêt pour le partenaire et cela ne signifie pas nécessairement que c’est un signe de séparation. Il y a parfois des problèmes hormonaux et de santé. Mais il vaut la peine d’y prêter attention car c’est certainement une partie importante du mariage et un des points qui le différencie d’une amitié avec de nombreux intérêts communs, mais sans intimité sexuelle.

Comment un psychologue peut-il aider à éviter une séparation ?

Dans la plus part des cas, un couple commence à battre de l’ail quand il n’y a plus de communication. C’est souvent le commencement de la crise. Si vous vous êtes identifié avec les points ci-dessus, la première question à se poser est de savoir s’il vaut la peine d’investir dans la relation ou si vous n’êtes plus disposé à la garder. Souvent, il n’est pas facile d’identifier cette réaction seule, et la consultation d’un psychologue aide et aide beaucoup à mieux comprendre vos sentiments. Dans certains cas, il est même recommandé de suivre une thérapie de couple, la thérapie dite de couple. Bien qu’il existe un certain préjugé à l’égard de cette pratique, de nombreux couples se reconnectent et commencent à envisager leur relation différemment lorsqu’ils suivent une thérapie de couple avec un psychologue. Même si la séparation se produit, ce sera un processus moins traumatisant et il sera possible de poursuivre le dialogue entre le couple même après la fin, car il y aura plus de clarté sur les points qui ont conduit à la décision.

Que faire pour éviter une séparation de couple ?

La vie de couple n’est pas un long fleuve tranquille. Il arrive que l’on soit coincé dans une période de crise même si l’on aime sincèrement son/sa conjoint(e). Comment éviter une séparation dans ce cas ?

Raviver la flamme au sein de son couple

Si tout va mal dans ton couple, tu as peut-être l’impression d’être totalement impuissant(e). Tu vois ta relation amoureuse se dégrader sans que tu puisses faire quoi que ce soit. Les disputes se répètent et vous devenez peu à peu des étrangers l’un pour l’autre. Garder une telle relation n’est pas sein. Il faut alors faire un choix : y mettre fin ou redoubler d’efforts pour raviver la flamme et éviter la séparation. C’est un choix qui doit être mûrement réfléchi. Si tu aimes sincèrement ton copain/ta copine, tu ne peux pas laisser ton couple exploser sans rien faire. Mais alors que faire ? Est-ce vraiment possible de redresser la situation dans un couple quand tout va mal ? Cela ne va pas être facile. Tu vas devoir faire des efforts et inciter ton/ta partenaire à en faire aussi. Il va falloir que tu sois persévérant(e) et courageux/courageuse puisque tu risques de rencontrer quelques échecs avant que tu arrives à ton but. Fais-le par amour et pour votre bien à tous les deux. Ne t’acharne pas non plus s’il est évident que votre relation est vouée à l’échec. Il faut parfois accepter que l’on ne soit pas fait l’un pour l’autre. À toi de faire la part des choses, et là encore, en discuter avec ton conjoint, essayer tous les deux de vous remettre en cause, de voir ce qui ne marche pas entre vous et pourquoi vous êtes sans arrêt à vous disputer. Peser le pour et le contre, et décider ensemble de continuer si votre amour est sincère. Ce choix vous incombe à vous deux et pas seulement l’un d’entre vous, tout comme l’effort… Car si vous vous aimez encore, c’est à vous deux de faire en sorte que votre couple fonctionne.

Identifier les dysfonctionnements pour mieux y faire face

Avant de passer à l’action, il est important de savoir comment agir et surtout sur quoi agir en priorité. Tu ne peux pas essayer de raviver la flamme dans ton couple en restant totalement aveugle aux dysfonctionnements qui déchirent ton couple. Commence donc par réfléchir sérieusement à ce qui a rendu votre relation amoureuse si fragile. Rien ne sert de rejeter la faute sur l’autre ou de culpabiliser. Ce n’est pas uniquement de ta faute et ce n’est pas entièrement la faute de ton conjoint/ta conjointe non plus. Il se peut que ce soit un problème de routine, ou alors un problème de communication, du stress dû à la vie professionnelle, etc. Ce n’est qu’une fois que tu auras compris la cause du problème que tu pourras agir efficacement sans craindre d’échouer.

Séparation de couple sans divorce, la solution de secours

Quand on pense séparation de couple pour un couple marié, on pense souvent au divorce. Pourtant, il est possible de ne pas divorcer immédiatement pour se laisser le temps d’y réfléchir. Si l’un de vous deux envisage le divorce, c’est que votre couple est vraiment fragilisé. Mais même si ça semble sans espoir, il y a toujours moyen de redresser la situation. Le tout est alors de retarder « l’échéance », c’est-à-dire d’éviter un divorce immédiat. Mais comment faire ? Tout d’abord, il faut que tu en parles ouvertement à ta femme ou ton mari. Explique-lui ta vision des choses et surtout essaie de le/la convaincre que le divorce n’est pas la solution idéale. Tu peux appuyer ton argumentation par la présence des enfants par exemple. Ou encore faire comprendre à ton partenaire que sa volonté de divorce n’est pas mûrement réfléchie et qu’il/elle risque de le regretter si vous ne vous laissez pas plus de temps. Faites simplement un « break » de quelques semaines ou quelques mois pour y réfléchir avant de passer à l’action. En d’autres termes, être un couple séparé plutôt qu’un couple divorcé. À l’issu de cette période, il se peut que le divorce soit la meilleure solution. Mais vous aurez au moins pris le temps d’y réfléchir chacun de votre côté. Au contraire, il se peut que vous ne puissiez pas vivre l’un sans l’autre. Dans ce cas, tu pourras te vanter d’avoir évité à ton couple de se déchirer pour rien.

Comment savoir quand une trahison commence ?
La sensibilité des hommes