Mon conjoint ne veut pas aller en thérapie. Comment le convaincre ?

Bien que cela constitue une excellente alternative pour les relations en crise, la thérapie de couple est encore considérée comme un tabou, avec une réticence considérable de la part de certaines personnes. Souvent, le conjoint propose cette alternative pour corriger les problèmes de relation dans la vie commune, mais il est refusé par un partenaire résistant. Comment faire face à cette situation ? Comment convaincre ce partenaire ? Un psychologue peut l’aider à éviter que la crise se transforme en séparation.

Comment convaincre votre partenaire ?

1. La compréhension :

Vous devez d’abord comprendre ce qu’est une thérapie couple, le but de cette approche et ce qu’elle peut apporter de positif à la relation. Cela permet de régler les problèmes couple qui se sont installés petit à petit au sein du couple au cours du temps. Ce n’est qu’alors que vous pourrez expliquer à votre partenaire les avantages qu’elle vous apportera à tous les deux. De cette façon, vous minimisez les éventuels préjugés sur le sujet. C’est un moyen qui encourage.

2. Souvenirs :

Essayez de vous souvenir des faits et des bons moments que vous avez passés ensemble et que vous n’appréciez plus, même si ce sont des choses simples à votre relation couple. Cela vous amènera à la conclusion que vous devez dialoguer sur la relation et travailler à faire revenir les choses comme elles étaient. La situation de votre relation doit revenir comme elle était en faisant attention l’un l’autre.

3. Le procès :

Ne mettez pas toutes les difficultés sur le dos de votre partenaire. Montrez-lui vos erreurs et vos échecs. Expliquez-lui que vous avez tous deux besoin d’aide et qu’ainsi il ne se sentira pas jugé et coupable.

4. Psychologue :

Choisissez le thérapeute ensemble. Ne prenez pas cette décision seul et essayez toujours d’impliquer votre partenaire. Cela vous permet déjà une alliance therapeutique. Il ne se sentira donc pas obligé d’accepter votre détermination. Faites une recherche parmi les professionnels, les méthodes et les valeurs et essayez de choisir ensemble le psychologue qui correspond le mieux à votre besoin.

5. Prendre des exemples :

Citez l’exemple des couples de votre entourage qui ont déjà suivi une thérapie et ont vu leurs problèmes résolus. Si possible, invitez-les à une conversation afin qu’ils puissent raconter leur expérience et les résultats positifs. Ceci est une expérience d’autrui qui vous permet de voir des problèmes relationnelles trouvés une solution efficace.

6. Importance :

Montrez à votre partenaire que vous pensez que la thérapie de couple est importante, que vous voulez sauver le sentiment de perte ou d’abandon au fil du temps. Montrez que vous l’aimez et que vous voulez améliorer la relation et votre communication.

7. Prévention :

Essayez de faire comprendre à votre partenaire que la thérapie de couple est importante pour éviter que votre mariage ne tombe dans une impasse. Il n’est pas nécessaire de laisser la relation et l’amour s’épuiser pour demander de l’aide. La thérapie couple peut être effectuée dès les premiers signes de problèmes relationnels. Plusieurs raisons et signes se remarquent facilement. Vous pouvez ainsi convaincre partenaire thérapie de consulter un psychologue.

Comment se déroule une thérapie de couple ?

Le traitement en psychologie est un moyen de surmonter certaine peur et de faire affronter les partenaires des images qu’ils ne soupçonnent pas être des raisons de chute dans leur relation. Dans la thérapie de couple, le psychologue travaille comme un médiateur. Les avis ou conseils du thérapeute restent importants. Les partenaires (mari et femme) doivent se convaincre que leur histoire de vie est importante. Ils se doivent d’avoir une vie commune prospère et un couple en bonne santé relationnelle.

Il ne défendra aucune des parties, mais cherchera à comprendre chacun en tant qu’individu et le couple dans son ensemble. Il aide à identifier les écarts qui doivent être corrigés et les situations qui doivent être exposées et discutées. Il est nécessaire que le couple ressente de l’empathie pour que le psychologue soit impliqué dans le traitement. Si un seul des deux se sent mal à l’aise, le processus ne se déroulera pas correctement.

Si le psychologue constate qu’il y a un problème d’empathie ou de confiance de la part d’une des parties concernées, il peut suggérer quelques sections individuelles pour vérifier ce qui se passe. La vie privée est toujours maintenue et respectée dans la thérapie de couple, c’est-à-dire que ce qui est dit dans la pratique individuelle n’est pas commenté par le psychologue, sauf autorisation.

Si, malgré toutes les explications et les tentatives convaincantes, vous n’y parvenez pas, cherchez un psychologue seul afin qu’il puisse vérifier si vous êtes sur la bonne voie et vous proposer des actions plus affirmées.