La jalousie n’est pas un phénomène rare dans les relations. Il est certain que presque tout le monde a été jaloux à un moment ou à un autre. Pour certains, la jalousie occasionnelle fait même partie d’un partenariat. Cependant, il y a des limites acceptables sur les niveaux de jalousie. La personne jalouse maladive met rapidement sa relation en danger, et se fait du mal à elle même. Que faire en cas de jalousie ? 

Qu’est-ce que la jalousie ?

Avant d’y faire face, autant savoir le maximum sur le sujet. La jalousie est un mélange de plusieurs sentiments. Au premier plan se trouve la peur tenace de perdre l’affection ou l’attention de l’être qu’on aime. Il n’est généralement pas important de savoir s’il y a une raison réaliste de faire preuve de jalousie ou non. Mais, derrière la peur de la perte, la jalousie s’accompagne souvent de colère, de tristesse, de méfiance, de sentiments d’infériorité et parfois d’agression.

Toutefois, des enquêtes ont montré que, entre l’homme et la femme, les raisons d’être jaloux diffèrent. Les hommes sont plus susceptibles de réagir jalousement si leur partenaire est soupçonnée d’infidélité sexuelle. Chez les femmes, elle se déclenche généralement par la grande familiarité de leur partenaire avec une tierce personne.

Entre amis et dans les familles, la jalousie peut y trouver place. Par exemple, les jeunes enfants sont jaloux lorsque leurs parents font plus attention à leurs frères et sœurs.

Les causes fondamentales de la jalousie

La cause fondamentale de la jalousie résulte principalement de la peur de la perte d’un être cher. Cela est due à la manque de confiance et de l’estime de soi. Si au départ, nous avons tous un comportement “normal”, les expériences amoureuses négatives du passé, les mauvais souvenirs durant l’enfance, les blessures d’une trahison engendrent ce sentiment de peur et nous induit à tirer des leçons. 

Mais alors, quelle est le niveau normal de la jalousie ?

La jalousie peut se manifester à différentes intensités. Un peu de jalousie est normal et il n’y a pas lieu de s’inquiéter. En général, le sentiment de harcèlement s’apaise une fois que la situation problématique est résolue. Cependant, si la jalousie est permanente, elle peut devenir un problème. Elle peut devenir une jalousie excessive évoluant à une jalousie pathologique. 

Comment reconnaître les signes ?

Si un partenaire est possessif et tente d’isoler l’autre, cela peut être un signe de jalousie pathologique. En passant des appels de contrôle et en fouillant dans les affaires personnelles, les partenaires pathologiquement jaloux tentent de trouver des preuves de l’infidélité de l’autre. Un tel comportement met à rude épreuve une relation et conduit souvent à des disputes.

Quels sont les conséquences de la jalousie pathologique ?

Si les personnes jalouses sont dominées par la peur de perdre leur partenaire, le fait d’être jaloux impacte sur la vie quotidienne de la personne. Sur le plan personnel, le partenaire jaloux peut arriver à s’oublier et se focaliser uniquement à ce sentiment de peur, de perte et d’abandon. Et sur le plan social et professionnel, elle néglige son travail et ses contacts sociaux. Cela conduit à des problèmes de sommeil et de concentration.

Les maux de tête, de dos ou d’estomac et les troubles psychosomatiques sont des effets aperçus  chez les personnes très jalouses.

Quelle est sa forme extrême ?

La forme la plus extrême de jalousie est la manie de la jalousie. On l’appelle également syndrome d’Othello. Dans ce trouble délirant, la personne concernée est inébranlablement convaincue de l’infidélité de son partenaire et en recherche méticuleusement les preuves. Les arguments logiques sont totalement inutiles contre la certitude subjective du malade.

Cette forme de jalousie est assez rare et survient généralement en relation avec l’alcoolisme, la schizophrénie ou la démence. Les médicaments sont souvent utilisés dans le cadre de la thérapie.

Quand faut-il combattre la jalousie ?

Chacun juge la jalousie différemment. Pour certains, c’est une preuve d’amour, pour d’autres, c’est un tueur de relations. Fondamentalement, si vous remarquez que votre propre jalousie est un fardeau pour votre relation ou que d’autres en souffrent, vous devez maîtriser votre jalousie.

Il est important de ne pas chercher la cause dans le comportement du partenaire, mais en soi-même. Si vous ne pouvez pas contrôler votre jalousie seul, vous devriez chercher une aide thérapeutique. Cela est particulièrement conseillé si la peur de la perte est profondément enracinée.

Comment vaincre la jalousie ?

Contrôler sa jalousie demande beaucoup de pratique et est particulièrement difficile lorsqu’on est très jaloux. La première étape consiste à explorer l’origine de ce sentiment. Il y a souvent une insatisfaction durable dans la relation.

Si la jalousie se maintient dans les limites normales, il peut être utile d’aborder ouvertement le problème avec le partenaire, de formuler ses besoins et de se convenir concrètement sur des limites de tolérance. Grâce à des activités communes, les couples concernés peuvent également renforcer leur sentiment d’appartenance et ainsi adopter un comportement acceptable pour les deux parties.

Comment surmonter la jalousie ?

Le respect de soi et avoir une estime de soi positive sont des moyens importants contre la jalousie. Avant d’extérioriser le sentiment de peur, la personne de nature jalouse peut apprendre à vaincre ce sentiment grâce à l’apprentissage de sa propre personnalité: avoir confiance en elle. Ainsi, les autres personnes autour de l’être aimé ne sont pas perçues comme une menace.

Les conseils suivants peuvent vous aider :

– Recherchez des signes d’affection de la part de votre moitié ;

– Prenez conscience de vos points forts ;

– Faites-vous plaisir avec la compréhension et la gentillesse d’un bon ami ;

– Dites clairement que vous n’avez pas à avoir honte de vos erreurs et de vos faiblesses ;

– Fixez-vous un objectif, comme vous aimeriez l’être, au lieu de vous comparer à des idéaux étrangers ;

– Devenez plus indépendant : trouvez vos propres divertissements et sortez seul ;

– Si une crise de jalousie est imminente, reprenez rapidement le contrôle et ne vous laissez pas submerger par ce sentiment. Prenez conscience de votre jalousie et luttez contre elle.

Comment se comporter face à un partenaire jaloux ?

Pour ne pas arriver à la jalousie maladive et à des émotions négatives, vous devez montrer à votre partenaire qu’il n’est pas seul avec ses craintes. A vous de le rassurer, par des preuves d’amour et d’affection qu’il n’a aucune raison de douter. Vous devez également lui faire comprendre qu’il doit surmonter sa peur de la perte et, si nécessaire, lui conseiller de chercher une aide professionnelle pour combattre sa jalousie.

Car la plupart des partenaires de personnes jalouses souffrent du contrôle constant, du manque de confiance et des soupçons.