Inhibition du désir sexuel : les symptômes

Manque d’envie et de désir sexuel

Un jour, vous êtes trop fatigué pour le sexe. La prochaine fois, vous n’êtes tout simplement pas prêt à le faire. Et les semaines passent et vous ne cherchez pas votre partenaire et ne l’esquivez pas quand il vous cherche. Soudain, vous remarquez que vous n’avez plus envie de faire l’amour. Quel est la cause de cette absence d’envie sexuelle  ? Est-ce juste une phase passagère ou un problème grave ? Il se peut que vous soyez inhibé par le désir sexuel, ce qui, a été constaté sur environ 8,2 femmes sur 10 interrogées ; qui traversent cette perte d’appétit sexuelle.

L’inhibition du désir sexuel est liée à la faible disponibilité ou à l’absence d’une personne dans les fantasmes ou dans les situations d’activité sexuelle. Le symptôme le plus courant est précisément le découragement à l’égard du sexe et de toute situation qui y est liée.

Le désir sexuel est un mécanisme qui a des bases biologiques, mais avec des modifications et des orientations produites par le monde social et l’interaction interpersonnelle ou intersubjective. Cela signifie que même s’il s’agit d’un processus biologique, des facteurs sociaux peuvent intervenir directement dans ce processus. Et lorsqu’une personne passe par une phase problématique comme le stress, la dépression, la perte d’un être cher, une crise dans la relation ou une maladie quelconque, ces facteurs peuvent déclencher l’inhibition du désir sexuel.

Le désir est essentiellement associé à un sentiment de bien-être, qui comprend l’équilibre entre les aspects psychosociaux et physiques. Si ce sentiment est compromis, il est très probable que le désir sexuel sera mis à mal. Le trouble peut également être lié à une expérience traumatisante, comme dans les cas d’abus sexuels. Les personnes qui ont reçu une éducation très rigide, où le sexe est un sujet refoulé, peuvent également créer une attente négative à l’égard de l’engagement sexuel et avoir du mal à établir le désir.

Douleurs pelviennes : les principales causes et les traitements indiqués

Il est important d’être conscient de ses propres besoins et attentes. Ce n’est pas parce que les autres disent qu’ils ressentent le désir tout le temps ou qu’ils ont davantage de relations sexuelles, qu’il faut soupçonner leur manque de désir sexuel. Il est important de considérer que chaque personne a une spécificité et que celle-ci ne correspond pas toujours à ce que l’on attend d’elle en général. Mais si cette difficulté génère un malaise, de l’anxiété ou de l’angoisse, voire nuit aux relations interpersonnelles, il est temps de chercher une aide professionnelle. Les spécialistes soulignent également que le patient ne cherche généralement de l’aide que lorsqu’il est motivé par son partenaire et qu’il ne le fait guère seul.

Le traitement de l’inhibition du désir sexuel est basé sur la psychothérapie. La thérapie est axée sur la sexualité, basée sur la psychologie comportementale cognitive théorique et technique. C’est généralement un traitement plus long que pour les autres dysfonctionnements sexuels, mais en quelques mois, le problème peut être résolu. La psychothérapie sexuelle vise à aider le patient à percevoir sa sensibilité ; à aider les difficultés dans la relation, tant dans les aspects affectifs que sexuels, et à développer des références sensorielles enrichissantes associées au plaisir.

Il est important de demander de l’aide afin de ne pas générer de problèmes tels que des difficultés relationnelles, un manque d’intimité ou la rupture d’une relation. Au fil du temps, la personne ne perçoit plus sa sexualité comme une possibilité de plaisir et, par conséquent, cet aspect de sa vie perd son sens.

Variation des ébats sexuels

Pour ne pas tomber dans la monotonie ,il est essentiel de varier les activités sexuelles disent les sexologues .En effet , un dîner aux chandelles dans une lumière tamisée, avec des roses rouges , peut engendrer des envies

Un petit strip-tease , avec des dessous en cuir engendre chez le partenaire masculin une augmentation de son taux de testostérone .

L’alimentation au secours de votre libido

Certains aliments peuvent aider à contribuer pour stimuler son désir sexuel .Que ce soit pour l’homme ou pour la femme , la prise de certains compléments alimentaires augmentent l’excitation .

– Le gingembre

– L’ail

– Ginseng

– Cola

Quelques oligo-éléments  de tous les jours mais qui augmentent l’érection chez le mâle et éviter l’éjaculation précoce, mais aussi stimuler le désir féminin.

Libérer des barrières sexuelles
Comment conquérir un homme au lit