Maurice Béjart, de son vrai nom Maurice-Jean Berger, est un danseur et chorégraphe français mort à Lausanne le 22 novembre 2007. En hommage à Molière, il a pris comme pseudonyme le patronyme de son épouse, Armande Béjart.Avec une curiosité insatiable, Maurice Béjart, à travers ses nombreux ballets, a abordé des thèmes universels, s’intéressant à toutes les formes de culture. Qu’il revisite le mythe de « Roméo et Juliette » ou les chansons de Brel et Piaf, cet éternel jeune homme a su donner à la danse un retentissement qu’elle n’avait jamais eu avant lui.

Béjart et les danseurs

Maurice Béjart au sujet de ses danseurs : « Les relations humaines sont basées sur l’amour et il n’a pas changé…Dans l’amour, il y a beaucoup de choses, notamment des conflits. Entre un danseur et son chorégraphe, il peut y avoir des tensions, des contestations, comme dans un couple ou dans une famille. Ce n’est pas gênant, au contraire, cette vitalité est importante. Pour ma part, je les aime tous, à des niveaux différents. Il y a les forts, les violents, les timides, les fragiles. Il faut savoir trouver le langage qui correspond à chacun. »

« Hommage à Maurice Béjart » par le corps de Ballet de l’Opéra de Paris

Béjart et Queen

Queen + Bejart : « I was born to love you  »

Best of Béjart (L’amour La Danse) – the show must go on